Chat va mieux

Pour inaugurer le blog de Chat va bien, je me devais d’écrire un article avec ma touche personnelle et mon expérience.

Il y a quelques semaines, pendant les vacances d’été 2020 dans le Var, j’ai perdu la mascotte de Chat va bien, mon compagnon à quatre pattes. Je passerais les détails sur le « comment » car la finalité est la même. Il a fugué pendant 10 jours…autant dire 10 jours interminables. Mais une personne d’une association de chat a finalement réussi l’attraper, surtout que je n’étais plus sur mon lieu de vacances d’où il s’était échappé.

Et c’est là que j’ai commencé à voir les choses différemment et à côtoyer des personnes habituées aux chats. Mon chat, à qui j’ai souhaité dédier Chat va bien, est mon premier félin. Tout ça pour dire que cette mauvaise expérience m’a appris des choses et m’a permis de mieux connaitre les chats sur leur comportement dans une situation inhabituelle et surtout d’essayer de me mettre à leur place – et je pense que très peu de gens le font. C’est ce que m’a dit la personne de l’association des chats errants : « Mettez vous à la place de votre chat, que feriez vous, où iriez vous ? ».

Je ne vous cache pas que j’ai clairement désespéré et pensé qu’il ne reviendrait jamais – et j’ai appris par la suite qu’il ne s’était pas éloigné à plus de 500 mètres – donc si cela vous arrive, gardez patience et espoir, restez calme, laisser sa litière devant la porte du lieu où il s’est échappé ou dans le jardin s’il y a en a un, un linge imprégné de votre odeur, de la nourriture appétante (viande, poulet, pâtée).

Pour ma part je n’ai pas eu de chance : lieu de vacances sans jardin et dans un village rempli de chat errants, autant vous dire que ce n’était pas gagné car les gens là bas étaient habitués à voir des chats partout et ne faisait plus attention. Après avoir ameuté le village et la police, on peut dire que j’ai eu la chance d’avoir un chat avec un signe distinctif qui a permis de le retrouver plus facilement.

Votre chat ne reviendra pas au bout de 24 ou 48h, cela peut prendre des jours voir des semaines, certains m’ont dit qu’ils retrouvaient des chats même six mois après. J’ai appris également que ce n’était pas une question d’amour – votre chat vous aime – et ce n’est pas non plus une question d’égoïsme. Il faut simplement savoir que les chats sont des animaux imprévisibles, on ne peut prévoir leur réaction, voilà pourquoi il faut s’armer de patience. Toujours est -il que la frayeur, le désarroi peut aussi s’emparer de votre compagnon et que le fait qu’il ne revienne pas ne veux pas dire qu’il a trouvé mieux ailleurs. Comment je le sais ? Quand le mien est revenu et a posé la première patte dans l’appartement, il était sonné et désorienté, il s’est jeté sur la nourriture, a eu des miaulements plaintifs mais un débordement d’amour pendant 48 h. Nous avons été fusionnels comme jamais, c’est simple il ne supportait pas ne pas être en contact physique avec moi, il dormait la patte posée sur mon bras, sa tête contre la mienne, il a dormi deux nuits de suite contre moi – ça ne lui arrivais jamais ! Puis passées 4 jours, il a retrouvé ses habitudes et son comportement normal. C’est moi qui ai été traumatisée en fait, il m’est arrivé d’être prise de panique si je ne l’avais pas en visu dans l’appartement, comme s’il avait disparu – un vieux réflexe désagréable.

Pour conclure, ces vacances ont été éprouvantes et cet article est un message d’espoir pour vous dire de ne pas tirer de conclusions trop vite, respirez, réfléchissez, mettez vous à la place de votre compagnon, cherchez sans relâche et attendez. Il vous aime, le mien me l’a prouvé fois mille.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire