Pourquoi les fenêtres sont-elles dangereuses pour les chats

Les mois d’été sont dangereux pour les chats d’intérieur. Un grand nombre de chats ont des accidents chaque année lorsqu’ils tombent des fenêtres ouvertes ou des balcons. Chaque année, les cliniques vétérinaires soignent des chats souffrant de fractures osseuses ou de blessures internes après de tels accidents. De nos jours, les vétérinaires recommandent vivement de garder les fenêtres fermées ou de les sécuriser de manière appropriée.

Les chats ont un très fort instinct de chasseur. Les oiseaux ou les insectes qui volent à l’extérieur d’un appartement peuvent provoquer un saut par la fenêtre ou le balcon. Mais le bruit peut également effrayer les animaux et les faire fuir par la fenêtre. Dans certains cas, les animaux glissent sur le rebord de la fenêtre ou perdent l’équilibre.

Les chats ne retombent pas toujours sur leurs pattes

Ce proverbe bien connu n’est pas vraiment exact. En réalité, cela dépend surtout de la hauteur de la chute. Si elle est trop basse, les animaux frappent souvent le sol sur le côté de leur corps. Lorsque les chats tombent de très haut, ils peuvent corriger la position de leur corps et atterrir sur leurs pattes, mais souvent leurs pattes ne peuvent pas retenir le rebond. Leurs articulations sont fortement pliées, les os se brisent et la tête et le thorax du chat touchent le sol.

Les conséquences d’un tel rebond peuvent être importantes. Les chats souffrent souvent de lésions pulmonaires telles que des hémorragies pulmonaires ou l’éclatement du tissu pulmonaire, où l’air s’infiltre dans le thorax. Cette situation qui met leur vie en danger nécessite une action rapide. Les autres blessures fréquentes sont les fractures des pattes, du bassin, des mâchoires et les déchirures ou les lésions cérébrales traumatiques.

Même s’il n’y a pas de blessures visibles après un plongeon par la fenêtre, le chat doit être examiné par un vétérinaire. Les blessures internes peuvent mettre la vie du chat en danger, même des heures ou des jours après l’accident. Les fractures et dislocations osseuses provoquent une douleur intense pour les animaux. En conséquence, une ou plusieurs opérations peuvent être nécessaires, ce qui peut entraîner des coûts assez élevés.

Enquête sur les chutes de fenêtre

Les accidents sont en moyenne plus fréquents chez les jeunes chats que chez les plus âgés. En outre, les chats mâles tombent plus souvent de très haut. Des études ont révélé que statistiquement, les mois de juin, juillet et août sont les plus dangereux. Les fractures les plus fréquentes sont les fractures du bassin ainsi que les fractures des os de l’avant-pied et du milieu du pied.

Les fenêtres inclinées peuvent être mortelles pour les chats

Certains chats se retrouvent piégés dans une fenêtre inclinée par le haut. Ce système de fenêtre, croyant être sécurisé peut se révéler mortel, surtout pour un jeune chat curieux et joueur. Ces situations dramatiques se produisent souvent pendant les mois d’été. Les chats se glissent dans l’ouverture de la fenêtre et se retrouvent coincés en essayant d’atteindre l’extérieur. La plupart du temps, les animaux se retrouvent coincés avec le dos de leur corps. En essayant de se libérer, ils se glissent encore plus profondément dans la fente. L’approvisionnement en sang de leurs pattes arrière est bloqué et leurs organes vitaux sont écrasés. Selon la durée de l’accident, le fait d’être coincé dans la fente de la fenêtre peut mettre la vie des chats en danger.

Crédit photo : protection-pour-chat.fr

La meilleure alternative reste le filet de fenêtre ou la moustiquaire s’accrochant par un système de scratch, très bien fixée et solide avec que le chat ne le déchire pas, ou bien un enclos de balcon, sorte d’espace grillagé, pour les personnes ayant un balcon.

Non, ce n’est pas une prison car cela traversera l’esprit de certains mais plutôt une façon d’assurer leur protection. C’est vrai, pourquoi priver ses minous de humer l’air quand des solutions existent.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire